Voici quelques nouvelles fraîches pour la nouvelle année.

2013 et 2014 ont été des années très prolifiques pour moi, grâce à mon nouvel environnement et mon nouveau «home studio».

Je viens de terminer une collaboration qui va sortir tout bientôt : il s’agit d’une collaboration avec Bruno Duplant (avec qui j’avais déjà collaboré pour le trio Dora/Duplant/Chagas (l’album d’improvisation libre «Onion Petals As Candle Light»). Cette fois, il s’agit de pièces au piano minimales électro-acoustiques agrémentées de field recordings retraitées, qui traitent de la thématique de l’imperceptible et des paysages intérieurs et qui évoquent les paysages brumeux désertiques nichés de brouillard. Ce sera la prochaine sortie de mon label Wild Silence : de nouvelles sorties sont également attendues dans les mois qui viennent. voici un premier extrait :

L’an dernier, j’ai travaillé sur deux collaborations :
- l’une avec Eloise Decazes, la chanteuse du groupe Arlt pour une relecture personnelle de l’album entier de «Folk Songs» de Cathy Berberian/Luciano Berio. L’album est mixé et nous sommes à la recherche d’un label.
- et également une série de pièces improvisées pour piano/harpe/ et parfois voix avec la harpiste Aine O’Dwyer, qui sortira ultérieurement…

Je travaille depuis plus d’un an sur de nombreux enregistrements en simultanée où j’explore de nouvelles pistes musicales : des expérimentations vocales, des pièces avec plus de textures sonores (acoustiques et électroniques), l’intégration de field recordings. J’espère sortir quelques uns de ces enregistrements dans les mois qui viennent. En attendant, je poste régulièrement de nouveaux morceaux sur soundcloud

Merci pour votre soutien et attention !

2013 and 2014 have been prolific years for me. Thanks to my new home place and new inspiring home studio. So, here are some fresh news !!

I’ve finished a new collaboration that will be released very soon : it’s a collaboration with Bruno Duplant (whom i’ve previously collaborated for our trio Dora/Duplant/Chagas). This time, it’s not free-jazz or free improvisation stuff but piano minimalist electro-acoustic pieces with field recordings processed. The album called «Inner Fields» is about inner landscapes…It will be the next Wild Silence release : new more releases coming during the year too…check this out ! You can hear a first extract here :

Last year, i’ve made two collaborations with two fabulous musicians :

- one with Eloise Decazes, the singer of french band Arlt for our own interpretations and re-readings of the cult album «Folk Songs» by Cathy Berberian/Luciano Berio. The album is mixed and we’re searching for a label.

- one also with the uk harpist Aine O’Dwyer for a serie of improv pieces for piano, harp and sometimes voices, other instrumentations…

I’m working also since a year on lots of new recordings (it’s the first time i’ve ever been so prolific in my life thanks to my new music studio) where i experiment, record, experiment. I explore new areas in my music and it’s very exciting : vocal experimentations, field recordings, new instruments and electronics…

I’ll release some of them in Bandcamp and on Wild Silence limited releases in the coming months I hope. Meanwhile, you can listen on some new sounds i’ve made on soundcloud showing these new directions to you.

I’m preparing actually a mini UK tour with the musician Sophie Cooper.
Here are the confirmed dates :

23th July : Railway @ Winchester (uk) + Sophie Cooper
24th July : Cafe Oto @ London (uk) + Sophie Cooper + Aine O’Dwyer
http://cafeoto.co.uk/delphine-dora-aine-odwyer-sophie-cooper.shtm

other dates to be confirmed (TBC)

If you have some plans for me to play (with a piano!!), you can contact me : delphine.dora@gmail.com

I’m featured in this great mix : Persian Tendencies by Savantgarde on Mixcloud

" 3 hours worth of mostly minimalist compositions with an emphasis on the piano, diversified by a contingent of Persian and Persian-influenced pieces. Some patience is required to sit through this, though I think you’ll find it worth it."

With : Jeroen van Veen, Lubomyr Melnyk, Terry Riley, Meredith Monk, Julia Holter, Sarah Cahill, Delta Saxophone Quintet, etc…

Recorded December 2012/January 2013.

In 2010, i’ve already made an album of songs based on Walt Whitman Poetry taken from "Leaves of Grass". You can download "Multitudes" for free on FMA (Free Music Archive).

This time, i’ve taken extracts of "Leaves of Grass" i’ve never used on "Multitudes" and i’ve created completely new songs based on Whitman words. They’ve been recorded live on the moment, so they’re quite imperfect. But I wanted something more spontaneous and improvised.

"This isn’t Delphine Dora’s latest release. That can be found here, and is far better produced. It’s better mixed and better recorded, but I find the spontaneous improvisation on display here far more intriguing. Based on the poetry of Walt Whitman, Dora’s piano playing and strained vocals retain a certain child-like imperfection. Ofttimes they bounce and skip along long passages of lawn, and at others they seem to age, sighing and struggling to recite unsettled lines of constructed verse. They echo at points and seem swamped at others, overwhelmed by the Satie-inspired minimalism of her piano. Like a poem the tracks twist and change, exploring avenues of darkness and dappled light. It’s a wonderfully thoughtful probing of both Whitman’s poetry, and the uncertain fickleness of man." (Music Dissection)

I’ve got a new album available Conversation among the ruins : It’s an album of 13 new songs based on Sylvia Plath poems. It’s a very limited release. You can listen all the album there and order it through the bandcamp page :

" Le parcours de Delphine Dora détonne, même au sein de la musique dite souterraine. Travaillant avec Half Alsleep ou l’énigmatique et éphémère Unexpected, Delphine Dora trace une route qu’elle semble être la seule à prendre.Seule au piano, comme ici, elle chante sans que la norme ai une quelconque emprise sur son interprétation. La technique vocale est ici réduite à sa plus simple expression, les mots sortent, flottent sans jamais se diluer sur des notes de piano qui eux viennent de quelque chose de plus mesuré, de plus maitrisé. Les mots sont ceux de Sylvia Plath écrivaine américaine, bipolaire et suicidé (c’est je vous le concède un raccourcis grossier), écrivaine qui n’aura de cesse de décrire une forme de souffrance, celle ci née de la mort prématurée de son père. Delphine Dora met donc en musique, sans aucun effet, si l’on excepte par exemple sur « Childess Woman » morceau sur lequel la voix de Delphine est dédoublée, donnant à celui ci une teinte encore plus dramatique, presque d’épouvante.
Œuvre austère, cette adaptation ne se prend pas comme un disque comme les autres, il est à la fois une conception radicale de la musique et de son rôle ici de passeur, mais surtout un vecteur émotionnel qui se doit de ne pas dénaturer des mots. Un disque pas comme les autres, une artiste pas comme les autres, donc inestimable."
(Gérald de Oliveira, A Découvrir Absolument)

"Une enveloppe marron, ornée d’une belle photo abstraite et aérée – c’est dans ce paquet aussi élégant qu’artisanal qu’est sorti le trio Dora/Duplant/Chagas, première référence du label Wild Silence. Un trio piano/contrebasse/clarinette qui se situe entre la chanson, la musique de chambre, le jazz et l’improvisation libre. Libre et libérée, notamment des contraintes de la musique non-idiomatique – et cette libération révèle alors des influences aussi nombreuses que variées: les mélodies précieuses, poétiques et atonales de Webern, les préparations et le silence de John Cage, l’improvisation moderne et aérée de Giuffre, les ritournelles populaires, l’improvisation free et organique, etc. Autant d’éléments qui parcourent cette suite de dix pièces courtes et variées. (…) Un bon début pour ce trio, qui nous révèle au passage une pianiste prometteuse." (Julien Héraud, Improv Sphere)

« Ici, le trio brouille les pistes. Les mélodies sont esquissées, et c’est leur envol, leur évanouissement, leur transformation qui importe. Le piano, préparé, se fait percussion, la clarinette flûte ou violon, la contrebasse violoncelle ou guitare. Tout est suspension, mais la brèche s’ouvre parfois aux emballements, aux précipitations, aux rebonds qui, finalement, n’éloigneront jamais la musique d’un périmètre resserré. Mais point d’étouffement, de claustrophobie, de monotonie en ces lieux. C’est grâce à cette circonscription, cette proximité des notes jouées que cette musique nous semble si proche. Instantanément proche." (Pierre Lemarchand, Le Son du Grisli)

"Voici une musique qui se hâte lentement. Il y a quelque ivresse à dériver patiemment vers l’inconnu qui s’offre à soi, à faire sien le temps, à le suspendre, à danser avec lui. Le trio acoustique constitué de Delphine Dora (piano), Paulo Chagas (clarinettes) et Bruno Duplant (contrebasse) improvise cette danse si particulière sur son premier album, Onion Petals As Candle Lights. Ce faisant, il explore un vaste champ de sons où chaque instrument participe d’un mouvement musical mystérieux, parfois soumis à d’infimes variations, d’autres fois en proie à de notables perturbations. S’entend un art poétique du déploiement, voire du glissement, où s’articulent subtilement fluidité rythmique et ruptures harmoniques, mise en sourdine et accentuation, silence et résonance (…)" (Fabrice Fuentes, Le Desert Rouge)

« This collection of music feels very autumnal — evocative of an early fall day or a misty late fall morning spent alone in the country — and very sincere.  This sense of evocation, of muted colors and deep emotions, is one of the album’s greatest strengths, at times making the pieces feel more like symphonic poems written in the distant past — if not, in fact, giving the feeling of having been written over a century ago (the music sometimes recalls images of the kind of pea-soup fog of London often described in Victorian novels)." (Jordan Anderson, Foxy Digitalis)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.